Aller au contenu principal

Comprendre la gestion des données de recherche

Apprenez-en plus sur la gestion des données de recherche, la politique des trois organismes subventionnaires fédéraux et sur la stratégie de l’Université Laval.

La gestion des données de recherche (GDR) est l'ensemble des processus appliqués tout au long du cycle de vie d'un projet de recherche pour guider la collecte, la documentation, le stockage, le partage et la préservation des données de recherche. (Source: Alliance de recherche numérique du Canada)

Son principal objectif est de partager des données existantes, en libre accès ou non, afin de développer de nouvelles connaissances, de reproduire et de valider des résultats de recherche. Le partage permet d'éviter la répétition des travaux de recherche pour lesquels des données sont disponibles.

Politique des trois organismes fédéraux sur la gestion des données de recherche

En mars 2021, le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG), les Instituts de recherches en santé (IRSC) et le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) ont lancé la Politique des trois organismes sur la gestion des données de recherche. La Politique a pour objectif de promouvoir l'excellence de la recherche canadienne en facilitant la gestion des données numériques et l'adoption de bonnes pratiques dans ce domaine. 
 
La Politique repose sur 3 piliers:  

  • Le chercheur ou la chercheuse doit rédiger un plan de gestion des données de la recherche (PGD)
  • Les données de recherche doivent être déposées dans un dépôt de données sécurisé
  • Les institutions doivent rédiger et rendre publique une stratégie de gestion des données de recherche.

Consulter la Politique

Stratégie de l'Université Laval

La Stratégie institutionnelle pour la gestion des données de recherche (GDR) à l’Université Laval découle d’une exigence de la Politique des trois organismes subventionnaires sur la gestion des données de recherche et de l’adhésion de l’Université à la science ouverte qui met l’information scientifique à la disposition de tous. Cette stratégie et la Politique sur la gestion des données de recherche à l’Université Laval vont faciliter l’adoption de bonnes pratiques en GDR suivant les principes FAIR, qui font en sorte que les données de recherche soient facilement trouvables, accessibles, interopérables et réutilisables dans le respect des différentes normes et de l’éthique relatives au type de données produites.

Ce document servira de guide dans l’élaboration et la prestation de services et de politiques reliées à la gestion des données de recherche à l’Université Laval. Il sera révisé aux deux ans par le CIGDR. Des indicateurs de succès seront développés afin de mesurer l’avancement de la stratégie. À cette fin, le CIGDR pourrait faire appel à des ressources externes telles que Portage ou tout autre groupe expert en GDR.

Consulter la Stratégie

Soutien offert par l’Université Laval 

Selon l’étape à laquelle vous vous trouvez dans le cycle de vie des données de recherche, différents services sont offerts par différentes unités sur le campus, notamment la Bibliothèque, la Direction des technologies de l’information (DTI) et le Vice-rectorat à la recherche, à la création et à l’innovation (VRRCI).

Bibliothèque

  • Formation et soutien à la rédaction de plans de gestion des données de la recherche
  • Évaluation des dépôts disciplinaires
  • Soutien pour la création et l'utilisation d’identifiants uniques (DOI, ORCID)
  • Bureau du droit d’auteur 
  • Accès privilégié au dépôt de données organisationnel Borealis (Dataverse)

VRRCI

Appui pour la rédaction de la portion GDR dans les demandes de subvention

DTI

Accès aux plateformes VALERIA et PULSAR pour la collecte, l’analyse, la sécurité des données

Cycle de vie des données de recherche

Plusieurs étapes composent le cycle de vie d'une donnée de recherche.cycle-vie-donnees-recherche-web.jpg

Source: University of Virginia Library

Principes FAIR, CARE, PCAP 

Différents principes guident la gestion des données de recherche au Canada.

FAIR: Les principes FAIR pour la gestion et l’intendance des données scientifiques constituent une pratique exemplaire internationale pour optimiser l’utilisation des données de recherches et des métadonnées associées, à la fois par les humains et par les machines. 

CARE: Les principes CARE pour la gouvernance des données autochtones sont axés sur les personnes et les objectifs, reflétant le rôle crucial des données dans la promotion de l'innovation et de l'autodétermination autochtones. 

PCAP®: Selon les principes PCAP® (propriété, contrôle, accès et possession), les communautés autochtones contrôlent les processus de collecte de données dans leurs communautés. Elles sont propriétaires des renseignements les concernant et décident sur le bien-fondé de leur protection et de leur utilisation.